Le Royaume-Uni confirme ses objectifs en matière de connectivité numérique

Le gouvernement britannique a réaffirmé son intention de faire en sorte que, d’ici 2030, le Royaume-Uni dispose d’une couverture haut débit et 4G de type gigabit-capable à l’échelle nationale, avec une couverture 5G pour la majorité de la population.

Ces engagements sont contenus dans un livre blanc, Levelling Up the United Kingdom, qui présente les prochaines étapes d’un programme visant à niveler le Royaume-Uni, en mettant fin aux inégalités géographiques.

« Nous améliorerons la connectivité numérique grâce au projet Gigabit et au réseau rural partagé, de sorte que d’ici 2030, le gouvernement et le secteur privé britanniques offriront une couverture haut débit et 4G à l’échelle nationale, avec une couverture 5G pour la majorité de la population, « , déclare le gouvernement, notant qu’il a engagé 5 milliards de livres sterling pour le projet Gigabit afin d’apporter un haut débit compatible gigabit à 85 % du Royaume-Uni d’ici 2025, et l’accord sur le réseau rural partagé d’un milliard de livres sterling avec les opérateurs mobiles fournissant une couverture 4G à 95 % du Royaume-Uni d’ici la fin de 2025.

Selon le gouvernement, la pandémie de COVID-19 a démontré l’importance de l’infrastructure numérique dans toute la société, qu’il s’agisse d’assurer la continuité des activités ou de réduire l’isolement. « L’amélioration de la connectivité numérique a le potentiel de stimuler la croissance et la productivité dans tout le Royaume-Uni et d’élargir les possibilités d’emploi grâce au travail à distance. Cependant, il existe d’importantes disparités spatiales dans la qualité des réseaux à large bande et mobiles, les zones rurales étant susceptibles de connaître une connectivité numérique moins bonne que les zones urbaines. Les infrastructures ne sont qu’un élément du tableau : les avantages économiques ne se concrétiseront que si les entreprises et les travailleurs disposent des compétences nécessaires pour tirer parti de l’amélioration des infrastructures », indique le rapport.

En 2020, le gouvernement britannique a publié la stratégie nationale en matière d’infrastructures, s’engageant à fournir un financement public de 5 milliards de livres sterling pour déployer le haut débit gigabit sur au moins 85 % du pays d’ici à 2025, et par la suite sur une proportion aussi proche que possible de 100 %, en collaboration avec le secteur privé. « L’investissement public ciblera les locaux les plus difficiles à atteindre et qui, autrement, ne seraient pas pris en charge par le secteur privé, en veillant à ce qu’aucune zone ne soit laissée pour compte ». La couverture Gigabit est passée de 10 % à plus de 60 % en moins de deux ans », note le rapport.