L’Internet japonais réagit à la décision de Sega de quitter le secteur des arcades.

Après 56 ans, l’histoire des salles d’arcade de Sega touche à sa fin. À l’automne 2020, Sega a vendu 85 % de ses activités dans les salles d’arcade à la société Genda, basée à Tokyo. Aujourd’hui, la société a vendu le reste de ses actions, et Genda retire le nom de Sega des salles d’arcade.

À la place, Genda utilisera le nom « Gigo », que Sega avait également utilisé auparavant dans son site emblématique d’Ikebukuro.

Ce sera un grand changement pour le paysage visuel dans des endroits comme Akihabara à Tokyo ! Mais qu’en pensent les internautes japonais ? Voici un échantillon de commentaires :

  • « Cette méthode de ruine est lente mais régulière. »
  • « Et le Club Sega ? »
  • « Et Joypolis ? »
  • « Mais Sega a Sonic, alors… »
  • « C’est comme si Sonic avait déjà été absorbé par la famille Mario. »
  • « Gigo est un nom dont on se souvient bien. »
  • « Je suppose que les salles de jeux vont disparaître. »
  • « Quitter la gestion des salles d’arcade et arrêter les jeux d’arcade sont deux choses complètement différentes. »
  • « C’est parce que les jeux de grue sont des arnaques. »
  • « Nintendo : Jeux pour enfants
    Sony : Jeux pour les joueurs
    Sega : Des jeux pour les voyous.
    Pas étonnant qu’ils aient refusé. lol »
  • « Ils vont s’allier à Microsoft et faire quelque chose ? »
  • « Il y a 30 ans, ils étaient à l’avant-garde. »
  • « Vont-ils continuer à faire des jeux pour les arcades ? »
  • « Ils n’ont que Yakuza et Puyo Puyo. »
  • « J’ai joué à une tonne de jeux à pièces. »
  • « Après qu’ils aient vendu l’année dernière et juste gardé le nom, c’était déjà trop tard. C’est comme la disparition de Hudson. »
  • « Et Sega World était comme un rêve. »
  • « A cause de covid-19, les arcades et les salons de pachinko sont les seuls segments du jeu vidéo qui sont perdants. »
  • « Et la raison pour laquelle Taito vit toujours, personne ne la connaît. »
  • « La Dreamcast était géniale. »
  • « Les quatre piliers de Sega sont Yakuza, Takuya Kimura, Persona, et Hatsune Miku. »
  • « Est-ce que Sega a une quelconque valeur si elle ne fait pas d’arcades ? C’est maintenant un sujet de conversation. »
  • « Segata Sanshiro, à l’aide ! »
  • « Pour Sega, quelle activité est maintenant rentable ? Le pachinko ? »
  • « A part Yakuza, je n’ai aucun intérêt, et donc je veux qu’ils en sortent un autre dans un an. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois qu’ils en sortent un, je l’achète. »
  • « Donc, le Club Sega va disparaître ? A l’époque, Michael Jackson était à fond dedans… »
  • « Eh bien, il est temps. »
  • « Sega est la société de Sonic, non ? »
  • « Sega est déjà sur le déclin. Et dire qu’il fut un temps où ils étaient en concurrence avec la PlayStation. »
  • « Regardez comment ils fusionnent avec Bandai Namco. »
  • « Sega était génial à l’époque. »
  • « Peu importe comment vous regardez ça, on ne peut rien y faire, les arcades sont finies. »
  • « Mobilisez les voyous ! »
  • « Je ne paie que pour des jeux auxquels je peux jouer à la maison ou sur mon smartphone. »
  • « Sortir un nouveau Jugement avec Takuya Kimura. »
  • « Il n’y a plus de raison d’aller aux arcades maintenant. »
  • « Où est-ce que je suis censé trouver mes figurines Hatsune Miku ? » (Sega avait de tels prix dans les jeux de grue.)
  • « Sega, ramène Yu Suzuki ! »
  • « C’est vraiment la fin. »